Aller au contenu

Offre spéciale fin de saison ! Économisez jusqu’à – 60% 

offre spéciale fin de saison ! Économisez jusqu’à – 60%

Quel sable utiliser pour la préparation de terrain avant l’installation du gazon synthétique ?

gazon

Vous avez déjà pensé au gazon artificiel que vous souhaitez pour votre terrain. Le modèle que vous choisissez influencera considérablement le résultat et la durée de votre installation. Maintenant, il est temps de connaître le sable à utiliser pour la préparation du terrain. Vous êtes donc invités à lire ce qui va suivre pour avoir de bons conseils.

Pourquoi faut-il préparer le terrain avant l’installation du gazon artificiel ?

Bien que de nombreuses personnes pensent que le gazon artificiel doit simplement être posé sur une surface existante, la réalité requiert beaucoup de tâches. Avec un terrain mal préparé, vous risquez de voir le rouleau de gazon s’affaisser, ou se bomber et les bords peuvent être soulevés. Les nuisibles tels que les écureuils et les taupes auront également plus de facilité à ruiner votre installation si les fondations ne sont pas solides. En outre, les mauvaises herbes prospéreront sans une fondation bien compactée.

Comment préparer le terrain avant l’installation de votre gazon ?

Une préparation correcte du sol avant la pose du gazon en plastique est la première étape d’une bonne installation. Une installation défectueuse annulera les avantages d’un produit de qualité bien choisi. Si vous ne prenez pas le temps de préparer correctement le terrain, vous n’obtiendrez pas les résultats esthétiques escomptés. Pour se faire, commencez par nettoyer le sol des mauvaises herbes, des pierres et d’autres éléments. Pour obtenir des résultats rapides et efficaces, il est préférable d’utiliser un herbicide ou même une motobineuse si l’on veut le faire mécaniquement.

L’étape suivante consiste à remplir toute la surface de sable ou de gravier, ce qui facilitera le drainage futur du gazon artificiel. Vous aurez besoin de roches finement concassées ou de sable dont les particules sont inférieures à 10 mm. À côté de cela, assurez-vous que le sol permet un bon drainage de l’eau de pluie. Car l’eau stagnante peut entraîner la formation de mousse sur le gazon artificiel et peut affecter le gazon lui-même.

Ensuite, il faut niveler le sol. Vous devez remplir les trous, aplanir les bosses et, d’une manière générale, essayer d’obtenir une surface lisse. Enfin, compactez le sol avec un rouleau ou une roulette. Pour cette étape, les outils nécessaires peuvent être trouvés dans les magasins de jardinage.

Les différents types de sable idéal pour la préparation de terrain

Sable naturel lavé

L’option la plus économique est l’utilisation de sable naturel lavé. Bien qu’intéressante en termes de prix, elle présente un nombre considérable d’inconvénients. Le sable naturel n’est pas arrondi comme l’est la silice. Et cela peut avoir quelques effets néfastes.

La silice

Lorsque vous utilisez de la silice qui a été traitée, presque tous les inconvénients associés au sable naturel sont éliminés. La silice est un sable de haute qualité composé d’au moins 95 % de dioxyde de silicium (SiO2). Il est créé par l’érosion du quartz qui donne un granulé plus arrondi.

Pour le reste vous pouvez opter pour un sable de chantier, tout-venant, clapicette, et bien d’autres encore.

Vous avez aimez cet article? Découvrez également notre dernier article intitulé : Comment choisir un professionnel pour la pose de votre gazon synthétique ?